DID, Documents pour l'Intégration et le Développement

DID, le magazine

Images du handicap contre les discriminations

« Je ne veux pas me plaindre car j’aurai besoin de l’hôpital toute ma vie. » Emmanuel

Doit-on parler d’accompagnement lorsqu’on aborde l’accueil en institution médico-sociale ? Le rapport aux soins est-il un rapport d’accompagnement ? Peut-il le devenir, et si oui, à quelles conditions ? Ce débat aborde ces questions à partir du témoignage d’Emmanuel et des expériences des invités.
De la place donnée au dialogue aux questions d’autonomie, en passant par l’évolution même des institutions, ce débat tente d’apporter un éclairage sur le rôle que peut tenir l’institution envers des personnes qui auront affaire à elle une grande partie de leur vie.

1 – Séquence du débat: Lire la transcription


2 – Vivre ou survivre ? Lire la transcription


3 – Quelles alternatives: Lire la transcription


4 – Adapter les structures Lire la transcription


5 – Maison ou hôpital ? Lire la transcription


6 – Des espaces de médiation Lire la transcription


7 – De l’institution au domicile Lire la transcription


8 – S’adapter à la vie à domicile Lire la transcription


9 – Aller vers l’autonomie Lire la transcription


10 – Déqualification du travail… Lire la transcription


11 – On sait comment faire ! Lire la transcription


Des documents complémentaires pour aller plus loin

Témoignage

En échos aux paroles d’Emmanuel sur l’hôpital, Guy, critique de cinéma (vidéo ci-contre), aborde sans détour sa perception de l’institution hospitalière, avant de nuancer ses propos et de se souvenir de ses propres craintes vis à vis du handicap avant la maladie.

Un témoignage qui nous rappelle que le rapport valides / handicapés, nécessite peut-être un apprivoisement préalable…

Guy, critique de cinéma Lire la transcription


Analyse

En complément de ces témoignages, Alexandre Jollien et Henri-Jacques Stiker, tous deux philosophes, s’interrogent sur la place donnée aux « techniques d’accompagnement » ainsi que sur la notion de « distance thérapeutique » qui peuvent facilement couper la relation à autrui. Grand Angle, Des compagnons pour la vie (vidéo)

Violences du corps

La mère d’Emmanuel, dans la séquence du Paladin immobile, évoque à mots couverts la question de la maltraitance dans le rapport aux soins.

Myriam Roudévitch, kinésithérapeute, aborde courageusement « les violences du corps » à travers sa propre expérience médicale, et tout ce qui se joue au fil de la relation soignant / soigné, finalement hors du dialogue, dans la méconnaissance de soi.

par Myriam Roudévitch, myriam.roudevitch@libertysurf.fr

Les intervenant du débat