Interview de Madame Flavia Prodi, femme du Président du Conseil Italien, et auteur avec lui d’un livre traduit récemment, La politique du cœur, Éd. Nouvelle Cité.

J.P. :

Et le rôle des femmes est très important dans les quartiers, autour de l’école, dans les réunions de parents d’élèves ?

Fl.P. :

Comme un peu partout, la présence des femmes et des mères à l’école, dans les activités du quartier est sans doute plus importante que celle des hommes. Cela tient aussi à l’organisation du travail, le problème vient du fait que c’est moins la préoccupation des hommes, même s’il y en a qui y participe, mais la charge ne doit pas être entièrement mise sur les épaules des femmes, sans cela, on ne peut plus parler de vrai participation si tout ne doit venir que d’un seul côté !